Tokai City ~ A Whole New World.

Bienvenue sur un Forum RPG genre manga. ~ (Attention : à tendance yaoi, yuri, hentaï) ~
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Nous recherchons un directeur pour le lycée et des mannequins !

Partagez | 
 

 Kimura Yu-Zo

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 1:33

____________________Carte d'identité]


Nom: Kimura

Prénom: Yu-Zo

Âge: Dix-Sept ans

Sexe: Masculin

Date de naissance: 17 octobre 1991

Lieu de naissance: Shaanxi, dans le Shangxi, en Chine.

Orientation sexuelle: Il n'en est pas encore tout à fait sur, mais il est soit bisexuel, soit homosexuel. Il n'est sur que d'une chose, c'est de ne pas être hétéro.


____________________Personnage]


Description physique
: Yu-Zo est un jeune homme de dix-sept ans, et pourtant quand on le regarde, on pourrait aussi bien lui en donner seize, que trente-six... En effet, il est difficile de lui donner un âge au premier regard, car bien qu'il fasse assez jeune, il se dégage de lui une impression de maturité déconcertante, qui a tendance à fausser tous les pronostics. Grand d'un petit mètre soixante-quinze, le garçon n'est pas particulièrement solide dans sa construction, ce qui lui confère une certaine habilité, une certaine souplesse, et une capacité à se mouvoir rapidement dans des endroits confinés, et ce, sans faire le moindre bruit. Impression de légerté confirmée par son poids : à peine une cinquantaine de kilos, ce qui, par rapport à sa taille, n'est pas bien lourd.

Ces traits si particuliers qui composent son visage, et qui empêchent que l'on distingue son âge, sont fins, et conservent encore ces caractéristiques si spécifique à l'enfant, qui font parfois dire qu'il n'a peut-être pas tout à fait terminé de se développer, bien que son faciès soit déjà très adulte. La peau de Yu-Zo possède une pigmentation très pâle, assez peu commune à ses origines sino-japonaises de milieu modeste. Il est difficile de croire qu'il est presque né dans la rue, quand on voit la délicatesse de sa peau, la douceur de ses traits, et la pureté de son teint. J'ajoute qu'au toucher, il est difficile de trouver plus agréable à caresser que l'épiderme de Yu-Zo. Sensation qui renforce l'idée de fragilité qui se dégage de lui au premier regard. Il est à noter que la température extérieure du jeune homme, du moins en ce qui concerne les mains et le visage, est facilement comparable à celle d'un animal à sang froid. Été comme hiver, si vous lui attrapez la main ou caressez sa joue, vous aurez donc sous les doigts une étrange impression lisse et glacée...

Au milieu de son visage de nacre, deux grands yeux noirs et brillants, attirent justement l'oeil, conférant au garçon une idée de calme, d'intelligence, et de sang-froid. Ils contribuent également à émettre des doutes quant à son âge. C'est un de seuls éléments qui empêchent de le voir comme un adulte à part entière. En dessous de ces yeux noirs, héritage direct du peuple chinois, des lèvres fines, presque féminines. Ses oreilles sont petites, son nez fin, rond, légèrement relevé en trompette, ce qui, une fois de plus, contraste avec ses origines asiatiques. Il commence à y avoir de quoi douter sur ce point, d'ailleurs... x.X; Sauf que! Au dessus et autour de ce visage s'enroule une masse de cheveux noirs, lisses et épais, qui se répend en longues mèches mattes le long de sa nuque comme devant ses yeux. Il n'a jamais eu les moyens d'aller chez le coiffeur, et il n'a jamais considéré cette démarche comme nécessaire, ayant toujours eu d'autres priorités à gérer que l'état dans lequel se trouvent ses cheveux. Ils les a donc bien souvent coupés à l'arrache, sans vraiment faire attention à quoi ça ressemblait. Et ça repoussait comme ça repoussait. Rien d'étonnant donc, à ce que sa chevelure soit aujourd'hui désordonnée et toujours devant ses yeux, même si ce n'est pas pratique pour courir. Il essaye de les coiffer de temps en temps, quand il en a l'occasion, pour qu'ils ne s'emmèlent pas trop, et pour éviter de ressembler à une vieille serpillère... Apparemment leur longueur actuelle ne le dérange pas trop, il n'a pas non plus l'occasion de les couper tous les jours. Le seul probléme c'est qu'ils vont devant ses yeux, et que comme il bouge beaucoup, ce n'est pas toujours simple à gérer... Mais il n'ose pas les couper, parce qu'il ne sait pas le faire, et qu'il ne voudrait quand même pas ressembler à un paillasson, ni à un hérisson qui aurait eu subitement une crise emo x.X; Bref, il préfère laisser les choses telles qu'elles sont, comme il le fait pour beaucoup de choses, parce que c'est plus simple. Du coup il s'est habitué à courir et à faire toutes les choses qu'il faisait d'habitude... en jonglant avec un paramètre supplémentaire, celui d'avoir des mèches de cheveux qui se baladent devant les yeux.

Autre point important, lorsque l'on décrit un jeune garçon, les mains X3; Celles de Yu-Zo sont grandes, mais ses doigts sont longs et fins comme ceux d'un pianiste. Elles reflètent, elles aussi, la délicatesse de leur propriétaire. Et pour terminer en beauté, attardons-nous rapidement sur la garderobe du jeune homme ^^ Yu-Zo n'a pas les moyens de s'acheter beaucoup de vêtements. Ça lui arrive parfois, mais ça reste très occasionnel. Donc mis à part ces rares vêtements achetés, auxquels il tient comme à la prunelle de ses yeux, il a tendance à confectionner ses habits lui-même. Il utilise du tissus trouvé ou volé, et le matériel de couture d'Ojii-san. Il se retrouve donc accoutré avec ce qu'il a sous la main. Il a une petite préférence pour les tissus chauds, surtout l'hiver, et noirs, ou plutôt sombre, assez passe-partout, ce qui permet de se fondre facilement dans la foule.

Caractère : Première chose à noter pour bien comprendre Yu-Zo, c'est qu'il n'a jamais vraiment eu d'enfance. Privé de ses parents très jeune, il a dû se débrouiller seul très vite. Donc tout ce qu'il a appris ou presque, il l'a appris par lui-même. Il a beaucoup d'exérience de la vie réelle pratique, mais il n'a que très peu de connaissances théoriques du monde qui l'entoure. Ne lui demandez donc pas de vous dire qui est au pouvoir en ce moment au Japon, il est totalement incapable de vous le dire. Pourtant ce n'est pas qu'il ne s'y intéresse pas. Si vous le lui dites, il sera sûrement très intéressé de le savoir. Mais ça ne l'aidera pas vraiment à se trouver de quoi manger le soir... De plus, il n'a pas vraiment de principes d'éducation, ayant perdu avec le temps tous ceux que ses parents avaient essayé de lui donner. Il a donc ses propres principes, basés sur l'expérience, mais terriblement flexibles. Ce sont des principes qui ne durent qu'un certain temps, et qui ne fonctionnent que dans certaines situations bien précises. Pour le reste, il se fie à son instinct, ou à ses premières impressions.

Pourtant on ne peut pas dire que ce soit un fin psychologue, n'ayant en fin de compte que très peu de contacts avec des êtres humains dits "normaux". Par principe, il essaye donc de se méfier de tout le monde, et ça vaut mieux quand on fait ce genre de métier... Pourtant il reste quelqu'un de très naïf, qui fait trop facilement confiance aux gens. Et il ne faut pas insister beaucoup pour le convaincre, en général. Par contre, il possède aussi cette compassion naturelle, qui lui fera toujours écouter une personne contre qui il n'a rien. Il est obligé de faire taire cette partie de lui-même quand il doit voler ou tuer, ça va de soi. Ce qui lui confère plus ou moins deux visages. Il est évident que Yu-Zo ne commet pas ses crimes par pur plaisir, et qu'il est obligé de le faire pour survivre. Mais pourtant au moment précis où il doit agir, rien n'arrêtera son geste, et il paraîtra alors d'une insensibilité étonnante.

Tout cela pèse énormément sur sa conscience, et je peux vous assurer qu'il dort très mal. Le contraste entre sa volonté profonde et ce qu'on lui demande de faire, entre ses instincts animaux et sa douceur naturelle, en font un personnage en permanence entre deux feux, en équilibre sur un fil d'une minceur extrême, équilibre qui semble voué à être rompu un jour ou l'autre. Yu-Zo est donc souvent incertain. Il doute et hésite beaucoup, en permanence. Ce qui n'empêchera jamais, au moment crucial, son geste d'être sur et sans bavure. Autre caractéristique très importante chez lui, sa discrétion. Il ne cherchera jamais à se faire remarquer, préférant se fondre dans les foules. Du coup son caractère est relativement fuyant. Il ne cherchera jamais à hausser le ton, comme un animal qui a peur de se faire battre. C'est une des raisons pour lesquelles son boss le mène à la baguette d'ailleurs. Il préfèrera se taire et se terrer dans un coin plutôt que de risquer l'affrontement. Sauf, encore une fois, quand il travaille. Il est tellement différent du rôle qu'on l'oblige à jouer...

Discret, donc, Yu-Zo est passé maître dans l'art du silence. Il cherchera donc toujours à éviter de faire le moindre bruit, comme s'il voulait éviter aux autres de déranger par sa présence. Il a donc tendance à s'effacer totalement. Ce qui ne lui procure qu'une demi-vie, une vie d'animal dressé à commettre des crimes. Sa sensibilité le rapproche d'ailleurs des chiens et chats errants, avec qui il se lie très facilement d'amitié. Avec eux, et avec Ojii-san, il peut se montrer d'une douceur extrême... Il semblerait que cette vie semi-animale lui convienne. Il est du même coup très autonome. Il n'accorde pas d'importance aux mêmes choses que la plupart d'entre nous. Il n'a pas les mêmes repères qu'un garçon "normal" de son âge. Pourtant il ne manque pas d'intelligence, ça non. Très rèflèchi, il est capable de monter un plan stratégique d'une complexcité monstrueuse avec une facilité déconcertante. Son organisation et son sang-froid lui permettent de faire face à presque toutes les situations. Il rèflèchit très vite, est très observateur, et possède une capacité d'analyse hors du commun.

Comme vous pouvez vous en douter, il ne parle pas beaucoup. On a donc tendance à le croire idiot, surtout qu'il ne sait ni lire, ni écrire, ni compter. Pourtant c'est loin d'être le cas. Et s'il parle peu, il agit beaucoup. Il peut aussi se montrer parfois assez buté dans son genre. Il suivra sa voie, jamais celle d'un autre, quelles que soient les circonstances, exception faite de l'influence que possède sur lui son boss.

Autres caractéristiques : Yu-Zo porte une cicatrice qui lui fend le nez d'une joue à l'autre, vestige d'une marque de couteau qu'il a reçue de la première personne qu'il a assassinée, alors qu'elle essayait de se défendre. Il était alors âgé de sept ans, mais la balaffre est si profonde qu'on pourrait reconnaître le jeune homme à cette seule particularité. De plus, étant donné qu'il fait partie d'une organisation du crime, il porte un tatouage, qui permet d'être identifié par ses collègues. Le sien est un petit chien, de race batarde, tatoué derrière l'une de ses oreilles, caché par ses cheveux.

____________________Autres]


Comment trouvez vous le forum ? Pas mal du tout, sinon je ne me serais pas inscrit xd Le design est intéressant, et le concept donne envie de jouer [surtout quand on a un ami d'inscrit, ça donne encore plus envie de jouer, mouaha X3] Cependant il y a deux ou trois points qui me contrarient, ce qui n'empêche visiblement pas que je m'inscrive quand même... ¬¬' Ah mais non, suis-je bête, il est interdit de critiquer les admins... -.-' Bon ben... J'me lance quand même, et advienne que pourra, parce que je considère que personne ne peut avancer sans la critique, que ça vous plaise ou non ¬¬' Dooonc... Chers admins, un règlement qui dit "pas trop de fautes sil vous plait" [notez le "sil" ¬¬'] alors qu'il est lui-même [le règlement] ainsi que toute la partie administrative, bourré de fautes, au point d'en devenir très désagréable à lire, ça le fait moyen --' Sans compter que ça ne donne pas du tout envie de s'inscrire sur le forum... Ah! Et encore une requète : apprenez à accepter la critique ^^ On en a besoin pour avancer dans la vie ^^ A part ça rien à dire... Content d'être arrivé parmi vous xd

Votre présence sur le forum: Difficile à dire pour l'instant... Mais j'essayerai de venir le plus souvent possible, tant que le forum m'intéressera ^^

Le niveau en rp
: J'essaye de faire en sorte qu'il reste correct... Trente ligne est le minimum absolu, je ne descendrai pas en dessous... Un rp moyen, chez moi, fait souvent entre cinquante et cent lignes, plus de cent jusqu'à cent cinquante quand je suis vraiment très inspiré... Il m'est même arrivé d'en faire un de deux cents, une fois ^^ ... Mais ça m'étonnerai que je le refasse ^^;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 1:33

____________________Histoire]


Histoire du personnage
: Toute cette histoire débute par une nuit d'automne, comme il y en a tant, ces nuits fraiches, sans être vraiment froides, où le vent souffle à n'en plus finir. Ces nuits mélancoliques, qui regardent danser les feuilles au dessus du sol, et tourbilloner gracieusement jusqu'à ce qu'elles se perdent sur une flaque d'eau. Par cette nuit si banale, il arriva un évènement qui n'avait rien de particulier. Un enfant naquit. Un bel enfant à la peau claire, avec de grands yeux noirs, et de jolis cheveux. Ses parents, Kimura Dai, et Zhong Tiaolong, étaient émerveillés. L'un était d'origine nippone, petit entrepreneur qui n'avait pas beaucoup de succès. Au bord de la faillite, il avait reçu la proposition d'aller vivre en Chine, pour se faire employer par un grand entrepreneur de la région de Shangxi. Étant un employé modèle, il grimpa bien vite les échelons à l'intérieur de la boîte, et devint assez rapidement le bras droit de son patron, Zhong Mubai.

Celui-ci avait tellement confiance en le japonais qu'il lui proposa de devenir son gendre, en épousant sa fille unique Tiaolong. Celle-ci était très courtisée, parce qu'elle était d'une rare beauté, et Dai la regardait depuis longtemps déjà. C'est donc avec une joie immense qu'il accepta de l'épouser. Et voilà comment, moins d'un an plus tard, naquit le petit garçon dont nous parlions au début de cette histoire. Sa mère posa sur lui un regard empli de tendresse, avant de le baptiser Yu-Zo. Par contre il devrait porter le nom de famille de son père. Cela ne plut pas beaucoup à Mubai, d'ailleurs, de savoir que son petit-fils ne s'appellerait pas Zhong Yu-Zo, mais bien Kimura Yu-Zo. Cependant il laissa passer ce petit écart, parce qu'il avait toujours besoin de son précieux Dai en tant qu'employé. En effet, ce que ne pouvait pas savoir le nippon, c'était que le vieil homme trempait dans des affaires plutôt louches, c'était le moins que l'on puisse dire...

Rapidement, après la naissance de l'enfant, l'attitude de Mubai envers son gendre changea du tout au tout. Il le mit au courant de choses que Dai n'avait surtout pas envie de savoir, et le força à participer à des activités auxquelles il n'avait pas envie de participer. Son job ne se limitait plus à gérer une entreprise bidon qui ne servait en fait que de couverture, il entra dans le royaume de la pègre chinoise, dont la princesse héritière n'était autre que la femme qu'il avait épousée. Et comme son fils était né, il servait un peu d'otage. Dai ne pouvait pas retourner au Japon, pour le bien de sa femme et de son petit garçon, qui était sans doute promis, lui aussi, à diriger la soi-disante entreprise familiale. Conscient d'avoir été utilisé, comme un mâle fécondateur, pour donner au vieux Zhong un héritier, Dai ne pouvait plus reculer. Il fit donc ce qu'on lui demandait de faire, commit des crimes, s'attira les foudres de mafieux tous plus dangereux les uns que les autres... sous le regard dégoûté et ignorant de sa femme.

Et puis un jour, Dai s'attira les foudres d'un des plus grands mafieux chinois que la Terre ait porté. Terrorrisé à l'idée que sa famille puisse être en danger, il partit pour le Japon avec sa femme et son fils, alors âgé de trois ans, contre l'avis de son beau-père. Il voulait les mettre en sécurité, disait-il. Pendant un bon moment il vécurent donc cachés au Japon, dans un joli petit appartement. Ils avaient même pris la peine de cacher leur identité sous un faux-nom, afin de recommencer une nouvelle vie. Cela fonctionna, pour un temps. Dai avait cessé ses activités illicites, ce qui lui fit de nouveau gagner la confiance de sa femme. Tiaolong redécouvrait son mari, et elle en était de plus en plus amoureuse. Yu-Zo grandit heureux dans cet appartement près de Tôkyo. C'était un enfant souriant et gentil comme tout. Ses parents en étaient fiers, son père essayait de lui montrer un maximum de choses, et sa mère le couvrait de tendresse et de douceur.

Malheureusement cette période heureuse ne dura pas. Le gros trafiquant chinois retrouva la trace de la petite famille, et bien décidé à obtenir gain de cause, il envoya des gens chez les Kimura. Yu-Zo avait alors six ans. Laissons le raconter cet épisode marquant de sa vie...

"J'étais en train de jouer, accroupi sur le tapis du salon, quand nous avons entendu des coups sourds frappés contre la porte. Il était tard, et nous ne voyions pas qui pouvait bien nous rendre visite à une heure pareille, alors que la nuit était déjà tombée. Maman est allée jeter un coup d'oeil par le judas, comme elle le faisait toujours avant d'ouvrir à qui que ce soit. Je comprends aujourd'hui pourquoi ils ont toujours fait preuve de prudence. Elle est revenue, et à chuchoté à Tô-san d'aller voir. Il y est allé, et puis il s'est retourné vers nous, blanc comme un linge. Il m'a fait des signes, et m'a chuchoté de me glisser sous le lit, et de ne plus en bouger. Impressionné, je lui ai obéi. De là où j'étais, je voyais tout, sans être vu. Tô-san a refusé d'ouvrir la porte. Il est allé chercher son katana, celui qu'il gardait caché dans le fond du tiroir de la commode, celui que je n'avais pas le droit d'ouvrir; et puis il leur a crié qu'il n'ouvrirait pas, et qu'ils devaient partir.

La réponse ne se fit pas attendre. J'entendis un coup sourd, et la porte vola en éclats. Je mis mes mains sur mes oreilles. De là où j'étais je ne voyais plus maintenant que des pieds. Beaucoup de pieds. Il y avait ceux de Tô-san et ceux de Maman. Et puis quatre ou cinq paires de pieds supplémentaires... Ils se mirent tous à parler très fort. Je vis les pieds bouger. J'entendis un cri, celui de Maman. Et puis Tô-san s'éffondra sur le sol, tout près du lit, et je pus voir son visage devant moi. Il me regarda, les yeux vides, et ses lèvres articulèrent un "ne bouge pas, quoi qu'il arrive, et ne fais aucun bruit", et il ne bougea plus. Du sang coulait de son ventre. Terrorrisé, je me mis à trembler comme une feuille, mais Tô-san m'avait dit de ne pas bouger, et de ne faire aucun bruit. Maman cria de nouveau. J'aurais voulu sortir pour l'aider, mais je n'en avais pas le droit. Soudain je sentis un poids tomber au dessus de ma tête.

On avait jeté quelqu'un sur le matelas. Les cris de Maman redoublèrent, puis plus rien... Les hommes se mirent à fouiller la pièce. Ils me cherchaient, ça je l'avais compris. Mais ils ne me trouvèrent pas. Soudain une goutte de liquide tomba sur ma joue. J'y portais le doigt et m'apperçut que c'était rouge. J'allais lever la tête quand plusieurs autres gouttes me tombèrent dessus. Tremblant de tout mon corps, je levai les yeux... C'était le sang de ma mère qui avait gorgé le matelas, et qui, passant au travers, gouttait sur moi. Terrorrisé par ce que je venais de comprendre, je dus plaquer mes deux mains sur mes lèvres pour m'empêcher de crier. Mais les larmes se mirent à couler toutes seules le long de mes joues, et un sanglot que je laissai échapper éveilla les soupçons de nos agresseurs. Ils se mirent à chercher près du lit. À ce moment précis, j'ai bien cru que pour moi aussi c'était la fin. Mais non; contrairement à toute attente, ils finirent par s'en aller, sans que je pus en comprendre la raison.

Il me fallut du temps pour ressortir de sous le lit. Lorsque je me levai enfin, j'avais le visage couvert du sang de ma mère. J'étais resté longtemps, assis sous le lit, à le regarder couler sur moi. Je regardais tout autour. Il y avait du sang partout dans la pièce. Le lit de mes parents, autrefois d'un blanc immaculé, était devenu écarlate. Et dessus gisait le cadavre de ma mère. À ses pieds, celui de mon père était déjà froid... Je suis resté un bon moment, debout, à les regarder tous les deux..."

Après cet épisode, Yu-Zo dût se débrouiller par lui-même. Et la première chose qu'il fit fut de se renseigner sur la personne qui avait commandité l'assassinat de ses parents. Par chance, il apprit que ce boss chinois était un pédophile, qui adorait les petits garçons. Dégoûté par cette idée, mais ne connaissant aucun autre moyen de l'approcher, l'enfant s'arrangea pour que le vieux pervers le prenne dans son lit. Il lui fallut plus ou moins une année pour échaffauder son plan. Le vieux ne reconnut bien entendu pas le fils de ses victimes, puisqu'il ne l'avait jamais rencontré. Yu-Zo se donna donc à la personne qu'il haïssait le plus au monde, ce qui est une action très réfléchie pour un gamin de sept ans. Alors que le vieux était en train de jouir, l'enfant lui asséna un coup du poignard qu'il avait pris avec lui. Même s'il était un des rois de la pègre, il ne tenait pas à ce que l'on découvre son penchant, aussi avait-il demandé à ce qu'il n'y ait aucun garde.

Il regréta amèrement cette erreur. Cependant le vieil homme avait lui aussi pris un couteau pour se défendre au cas où... Un mafieux n'est pas fou au point de ne pas se méfier d'un enfant. Le coup partit si vite que Yu-Zo n'eut pas le temps de le voir venir. Le vieux voulait l'éborgner, mais il rata son coup de peu. Le visage en sang, le gamin ne mit que plus de hargne dans ses gestes, et déchiqueta littéralement le ventre de son ordure de partenaire. Une fois le travail achevé, et aveuglé par le coup qu'il avait reçu, il tituba jusqu'à l'extérieur. Pendant longtemps, il crut avoir perdu ses yeux. Il avait maintenant vengé ses parents, reste qu'il n'était qu'un môme de sept ans, seul au monde, et qui ne devrait compter sur personne pour l'aider à vivre. Il commença donc dès cet âge à vivre dans la rue, parmis les clochards. C'est à cet époque qu'il fit la connaissance d'un vieil homme un peu fou, qui le recueillit chez lui.

Cet homme vivait avec les animaux errants. Yu-Zo l'appelait Jii-chan. Et le vieux le considérait effectivement comme son petit fils. Mais ils ne vivaient pas ensemble tout le temps, parce que Yu-Zo était déjà adulte finalement, et qu'il ne voulait rien devoir à personne. Il était assez grand pour s'occuper de lui tout seul. Il avait tellement grandi en un an. L'enfant en lui était mort le même jour que ses parents. À cet époque, pour vivre, il devait chaparder. Un jour il tomba sur de mauvaises personnes. Un gang de yakuzas, qui le recrutèrent bien malgré lui. Ils le forcèrent toute son enfance à voler pour eux, en échange de quoi il n'avait le droit à rien. Et puis quand il eut seize ans, alors qu'il était bien indépendant, ils le firent entrer dans leur gang à part entière. Docile, il se laissa faire, parce que de toutes manières il n'avait pas vraiment le choix. Il reçut le tatouage de chien qu'il porte dans le cou au niveau de l'oreille, et on le surnomma "le chien".

Dès lors, il dût affronter des crimes bien plus gros que le simple vol. Il était doué pour tuer. Et ce depuis sa plus petite enfance. Avec le temps, l'obligation finit par devenir une routine. Yu-Zo ne se sentait plus si contraint de le faire, c'était devenu sa vie, et c'était devenu normal. De toutes manières il ne pouvait pas faire changer les choses. Il vient d'avoir dix-sept ans, et plus ça va plus il est adulte, et moins il prend d'ordres de son boss. Il fait un travail quand on le paye déçamment, ce qui a tendance à exaspérer le boss... Surveille tes arrières, Yu-Zo!

Situation familiale
: Les deux parents de Yu-Zo sont morts quand il avait six ans, et il est fils unique. Sa seule famille sont les clochards qui jonchent les rues, et les gens de peu de biens qui fréquentent les mêmes quartiers que lui... En particulier un vieil homme qu'il connait depuis longtemps, et que tout le monde a oublié, sauf lui, puisqu'il vient le voir tous les jours. Il l'appelle Jii-chan [Grand-Père en Japonais]Il arrive au vieillard d'héberger le jeune homme certaines nuits. Lorsque ça arrive, c'est Yu-Zo qui s'occupe de tous les chats et chiens errants qu'Ojii-san recueille dans sa petite cabane de bidonville...

Métier: Yu-Zo n'a que dix-sept ans, et pourtant, il est un criminel depuis de nombreuses années déjà. Il n'est jamais allé à l'école, il ne sait donc ni lire ni écrire, et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. Ses crimes? Vol à l'étalage, à la tire ou à main armée, cambriolages de grande envergure, mais aussi, et surtout, assassinat commandé...

Logement
: Yu-Zo n'a pas les moyens d'avoir son propre appartement. Et comme il ne sait pas compter, il ne peut pas vérifier que son boss lui donne bien le salaire qu'il dit lui donner. Il se contente donc de ce qu'on lui donne sans broncher... Au fond du quartier général de l'organisation criminelle qui l'emploie, il y a une toute petite pièce, mal rangée, à peine meublée. C'est dans cette "chambre" qu'il dort. Mais il n'y est jamais dans la journée, et il lui arrive de ne pas rentrer pendant plusieurs jours. On peut quasiment dire qu'il vit dehors en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Ayumu yamazaki
Fondatrice/la grande déesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1007
Age : 26
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
emploie: gérante du machelang cafe
orientation sexuelle: hétéro
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 10:52

tros tros belle présentation *w* je te valide il n'y a aucun doute ^^ bienvenue et amuse toi bien parmis nous.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacus33.skyrock.com
Takeru/Tekeru
samouraï
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 30
Date d'inscription : 27/07/2008

Feuille de personnage
emploie: Samouraï
orientation sexuelle: Homo
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 11:09

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinn Asuka
Mannequin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
emploie: mannequin dans l'agence
orientation sexuelle: homosexuel
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 12:16

Bienvenue
très belle fiche et bien longue *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 17:52

Merci beaucoup à tout le monde pour cet accueil chaleureux ^w^
Je suis bien content d'être validé, vais pouvoir jouer, youpi! ^o^
Oui je sais tout le monde s'en fout...
Mais c'est pas grave 8D
...
*va jouer xd*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 18:04

bienvenu a toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 18:35

welcome ^^ j'adore ton histoire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 19:24

O_O
...
Comment je suis jaloux, là, d'un coup -_-'
Personne il est venu me voar, moa T-T
...
Ouin u_u *part se rouler en boule sous le canapé XD*


Ouais, hem, c'est ça, 'ui, donc >v>"
Sois le bienvenu ici, Kimura-kun -v- Voleur de diseurs de bienvenue xd

Supaaarbe fiche, j'adore <3 Grosse et bien longue, comme je les aime ^w^
'sûr qu'on s'ennuie pas, avec <3

Marrant de voir comment les admins ne relèvent pas certaines choses, dessus...XD
À croire qu'ils font que survoler le truc sans y toucher xd Quel dommage, nee -w-

AHEM ! Donc °w°
Bienvenu ichi ^.^ Tu me réserveras une danse post, nee ? X3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Sam 9 Aoû - 19:36

Merci eaucoup à vous Mello et Elo [8D *baff*], c'est très gentil ^^
Si vous avez eu le courage de tout lire, je vous tire mon chapeau, et je suis désolé pour les autres ^^;

Take tu es un incorrigible pervers... >w>;
Suis-je le seul à saisir toutes tes petites allusions? La honte (_ _);;
Content qu'elle te plaise X3

À vrai dire je ne m'attendais pas à un tel accueil, et je dois dire que ça me fait vraiment plaisir ^^ ... Ne me regarde pas avec ces yeux-là >v>;

Et oui, je suis assez surpris de n'avoir reçu aucune remarque... ^^;
Les admins auraient-ils la flemme de tout lire? ^^; Comme je les comprends!
Bref, il n'est pas trop tard, je suis ouvert à toute suggestion ^^; Même si vous me suggérez gentillement d'aller me faire voir chez les grecs ,et de ne plus jamais remettre les pieds sur le forum 8D

Quant à la "danse" que tu viens si galamment de m'offrir, c'est avec joie que je te l'accorderai [... Omagad! *blushes*] ^^
De toutes manières tu savais bien que je t'en réserverais une d'office, puisque sans toi jamais je ne serais arrivé ici... X3

Bref 8D Trève de blablatages intempestifs...
Je préfère passer du temps avec mon tit ange pour les quelques... *sigh* heures qui nous restent à passer ensemble ._.'
Donc je ne posterai pas de rp avant quelques jours je pense... Probablement un ou deux, pas plus ^^; ... avant de repartir en vacances |||_|||;;
Mais je paaaasse quand le temps me le permet ^^
Encore un grand "Sankyû" à vous tous ^p^
Revenir en haut Aller en bas
Shinn Asuka
Mannequin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
emploie: mannequin dans l'agence
orientation sexuelle: homosexuel
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Dim 10 Aoû - 10:38

Surement parce que ta fiche était bloqué une fois les damins lu et validé ta fiche XD

Apparement, il ont oublier de verouillé ce sujet mais ne sois pas jaloux va !

Pour la peine je te souhaite la bienvenue >w< XD et amusez vous sur ce fofo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Fusaki
Mannequin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 275
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2008

Feuille de personnage
emploie: manequin number one de l'agence ANGEL
orientation sexuelle: homosexuel
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Lun 11 Aoû - 17:22

*W* très jolie fiche ( à tout lu >< )
bref yu-chan ta déjà validée alors bienvenue ! ^^

pour se qui est de ta petite remarque pour nous cher admin et de la déesse yu-chan ( oui -_-" par ce que c'est son nouveau surnom il faut pas chercher à comprendre >< )
Bref tu as ... bon d'accord tu as raison -_-" bon enfin moi sa me derange pas je suis de ton avis donc je chipoterais pas pour sa .....
Mais c'est prévue de corriger les fautes .... (-_-" je suis très occupé en se moment et je dois corriger la fic aussi T________T j'ai pas fini T________T)
enfin bon voila ( un petit encouragement pour votre admin ??? nanh ??? T__________T)

Au fait je te fais ta chambre ou sa te convient le sol dur et froid de la rue ?? un petit trotoire ou un banc XDDDD nanh je rigole bref je vais aller le faire ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumu yamazaki
Fondatrice/la grande déesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1007
Age : 26
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
emploie: gérante du machelang cafe
orientation sexuelle: hétéro
Relations:

MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   Dim 17 Aoû - 12:23

Si vous avez un problème pour ceux qui ont été valider et qui n'ont pas eu beaucoup de " bienvenue " vous me le disez ( mais faite gaffe je suis très imprévisible ) et franchement un " bienvenue " d'un administrateur est bien mieu qu'un simple membre ( XD ) donc ne vous plainiez pas.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacus33.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kimura Yu-Zo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kimura Yu-Zo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokai City ~ A Whole New World. :: .BEFORE ANYTHING. ~ :: 
.Présentations. ~
 :: .Valid Presentations. ~
-
Sauter vers: